L'enfant ne risque t'il pas de s'étouffer?

carotte.jpgPersonnes autour du bébé s'inquiètent souvent de savoir si le bébé ne risque pas de s'étouffer en mangeant. Et il est tout à fait naturel de se faire du souci. L'enfant n'a reçu jusque là que du lait qu'il a bu normalement et à son rythme. Le bébé a peut-être rendu un peu de lait ou même beaucoup régurgité après ses tétées, mais jamais il ne se sera étouffé. Mais la plupart des bébés ne se seront encore jamais étouffés avec de la nourriture. Alors il est normal de s'inquiéter lorsque l'on présente des aliments solides à l'enfant qui doit faire son apprentissage. Toutes les nouvelles étapes sont sensationnelles. Des gens sont habitués aux purées et pour ça ils pensent qu'un bébé peut se nourrir seulement en absorbant. C'est une pensée antique.

Lorsque je parle d'un bébé qui doit apprendre à manger, je mets l'accent sur le fait qu'il s'agit absolument d'un processus d'apprentissage. Le bébé attrape un aliment, essaie de le mettre à sa bouche et rate plus souvent qu'il ne réussit. Il ne coordonne pas encore bien ses mouvements. Lorsque la nourriture parvient enfin dans sa bouche commence la deuxième étape, il s'agit maintenant d'en faire quelque chose. Le mouvement naturel est de déplacer les aliments en avant puis en arrière et de faire marcher les mâchoires et si le bébé en a déjà, les dents. L'enfant apprend en fait à mâcher.

L'étape suivante est celle où l'enfant apprend à avaler. Il s'agit encore une fois de quelque chose de nouveau auquel il va devoir s'habituer, mais tout se passe bien si l'on laisse l'enfant faire. Il n'y aucune urgence, le bébé finira par savoir manger ! On voit donc les aliments rentrer puis ressortir, tomber de la bouche, etc. L'enfant ne se démotive pas, il ramasse le même morceau et recommence. Il apprend ainsi à son rythme de ses erreurs et recommence. Les enfants sont par ailleurs tous très différents. L'un a un talent naturel et l'autre mettra des mois à y arriver.

blw-nl-11.jpgMais traitons maintenant du sujet qui nous inquiète: l'enfant risque-t'il de s'étouffer ? Un bébé a jusqu'à son premier anniversaire un réflexe de régurgitation très prononcé. Celui-ci se déplace progressivement du devant de la bouche vers l'arrière alors que l'enfant fait connaissance avec les aliments solides. Ce réflexe protège l'enfant et l'empêche de s'étouffer. Si l'aliment s'approche trop de la gorge sans avoir été bien mastiqué, l'enfant le recrachera et recommencera le processus.

Le mieux à faire est de ne pas intervenir. De laisser son enfant découvrir seul, ainsi qu'il le fait lorsqu'il apprend à marcher et à parler. Il régurgitera plusieurs fois, mais apprendra vite à manger mieux et de façon plus efficace.
Intervenir au sens propre ou figuré ne fera que déranger l'enfant et le calme dont il a besoin pour s'entraîner.

Un bébé qu'on nourrit à la cuillère de purées et de compotes n'a que le mal d'avaler les aliments qu'on lui présente. Il attend passivement la prochaine bouchée, ouvre sa bouche, la referme et avale. Il n'apprend donc pas à mâcher. Le jour où ses parents trouvent qu'il est temps de passer à l'apprentissage de la mastication, il recevra de la purée dans laquelle des morceaux de fruits ou de légumes ont été mélangés.
Mais le mélange entre purée et morceaux est difficile à assimiler dans la bouche du bébé non seulement parce qu'il doit encore apprendre à mâcher mais également car le mélange de consistances est un peu déroutant. On ne peut pas l'avaler tout entier d'un coup mais pas non plus tout mâcher.

Un bébé risque moins de s'étouffer s'il on le laisse contrôler ce qui rentre dans sa bouche que lorsqu'on le nourrit à la cuillère, et ceci parce qu'un enfant n'est pas capable de déplacer les aliments de l'arrière de sa bouche vers sa gorge tant qu'il ne sait pas mâcher. Et un bébé ne saura mâcher que lorsqu'il aura appris à saisir les aliments et à les porter à sa bouche. C'est pour cela qu'un jeune bébé ne coure aucun risque de s'étouffer avec des aliments tant qu'il n'est pas apte à les attraper tout seul. Pour manger des aliments sous forme de purée, il faut les aspirer vers le fond de la bouche, ce qui veut dire que les aliments se retrouvent derrière la barrière naturelle formée par les réflexes du bébé, ce qui peut causer un étouffement. Le risque de s'étouffer est donc plus grand lorsque l'enfant reçoit de la purée à la cuillère. Surtout s'il s'agit d'une purée avec des morceaux.
brocoli_mila.jpgRappelons que le développement général du bébé va de paire avec son habilité à gérer les aliments dans sa bouche et à les digérer. Un enfant qui a du mal à porter les aliments à sa bouche aura donc probablement du mal à les digérer.
Prenez le bébé sur vos genoux lorsque vous lui présentez des aliments, ou bien asseyez le bien droit. Cela permet à l'enfant qui ne peut pas encore ou bien ne veut pas avaler les aliments de les laisser tomber de sa bouche au lieu qu'ils arrivent à sa gorge.
Restez près de l'enfant pendant qu'il s'entraîne à manger. Et même si les chances sont minces qu'il parvienne à se saisir d'une cacahuète ou bien d'un petit pois, faites en sorte d'éviter que ce genre d'aliments 'dangereux' soient à portée de main.

Non seulement les parents mais également les grands-parents s'intéressent au développement d'un enfant. Tout le monde veut savoir quand il va:
Faire ses premiers sourires;

  • S'asseoir;
  • Se retourner, puis avancer à quatre patte;
  • Se lever pour marcher le long des meubles et du canapé;
  • Dire 'papa' ou bien 'maman' pour la première fois;
  • Reconnaître ses grands-parents;
  • Manger des aliments solides.

bannerlivredme2.png

banner_graphico_frans.jpg

banner_graphico_frans.jpg

banner200x80_etenkleintjes11.jpeg

banniere_200.png